Publication chez Doctissimo – Belle-mère et pas encore maman : comment gérer ?

Belle-mère et pas encore maman : comment gérer ?

Se mettre en couple avec un homme qui a déjà des enfants, quand on n’est pas encore maman… une situation de plus en plus répandue chez les trentenaires, et même chez les plus jeunes. Comment gérer au mieux ces nouvelles relations ? Confidences de trois jeunes femmes concernées et éclairage d’Isabel Duarte Dos Reis, psychologue à Toulouse.

Avec l’augmentation des familles recomposées, de plus en plus de jeunes femmes, qui se mettent en couple avec un homme ayant déjà des enfants, deviennent, de fait, belles-mères. Une situation nouvelle, pas toujours facile à gérer. "Devenir belle-mère lorsque l'on est pas maman est quelque chose de complexe par plusieurs aspects. Tout d'abord, à 23 ans, on n'aspire pas forcément à devenir soi-même maman et passer, d’un seul coup, de "sans enfant" à "deux beaux-enfants de 4 ans ½ et 2 ans ½" est très compliqué", se souvient Katia, travaillant dans le spectacle.

Belle-mère : comment surmonter ses peurs ?

Peur de ne pas être à la hauteur, d’être rejetée par les enfants de l’autre, ou critiquée par l’ex-compagne… autant d’appréhensions lorsque se présente l’étape de la première rencontre. "Il n’existe pas de recette toute faite car chaque rencontre est unique. Cependant, l’erreur la plus importante à éviter est celle d’un rôle que l’on joue pour plaire à son conjoint, aux enfants, à soi. La rencontre mérite l’authenticité. Le faire-semblant ne peut durer dans un lien en création. Les enfants, même tout petits, font très bien la différence entre leurs parents et leurs beaux-parents. Attention donc à ne pas vouloir jouer ce rôle de comme "maman". Il semble également important d’adopter dans cette rencontre un temps d’observation, d’écoute, de prendre le temps de tisser le futur lien, d’apprendre à s’adopter", conseille Isabel Duarte Dos Reis, psychologue*......

La suite sur http://www.doctissimo.fr/famille/famille-recomposee/beau-pere-belle-mere/belle-mere-avant-d-etre-mere